CV : quels sont les éléments qui n’ont pas leur place dans ce document ?

CV

Certaines choses n’ont tout simplement pas leur place sur votre CV. Vous pensez peut-être que vous donnez aux recruteurs de nombreuses raisons de vous embaucher, mais les inclure peut mettre à mal votre candidature pour un emploi. Cela même avant que votre dossier ne fasse l’objet d’un examen approfondi.

Les recruteurs recherchent des raisons de présélectionner les candidats lors de l’examen d’un lot de CV afin de produire un groupe de candidats pour un entretien d’embauche. Il faut donc mettre toutes les chances de votre côté pour les convaincre. Voici donc les éléments que vous devriez éviter d’inclure dans votre curriculum vitae.

Des compétences obsolètes

Si vous êtes, ou étiez, un professionnel de l’utilisation de logiciels ou de technologies obsolètes comme MS-DOS, Lotus 1-2-3 ou Vista par exemple, ne le mentionnez pas parmi les compétences dans un cv. Si vous savez comment sauvegarder des fichiers sur une disquette, gardez cette compétence pour vous.

De nombreuses technologies sont devenues obsolètes, et savoir comment les utiliser n’est pas un atout sauf dans de rares circonstances. En fait, cela peut rendre vos connaissances très dépassées et l’employeur pourrait penser que vous êtes un dinosaure en ce qui concerne la technologie.

Si vous n’avez pas été sur le marché du travail pendant un certain temps, prenez le temps de vous assurer que vous possédez les compétences actuelles que les employeurs exigent et apprécient dans les curriculum vitae.

Des compétences qui ne sont pas pertinentes pour le poste auquel vous postulez

L’une des erreurs que les demandeurs d’emploi font consiste à mettre des compétences non pertinentes dans leur CV par rapport à l’emploi qu’ils visent. De ce fait, laissez de côté toutes les compétences que vous possédez qui ne sont en aucun cas liées à l’emploi. Par exemple, évitez de mentionner la compétence « Titulaire d’un permis poids lourd », alors que vous postulez pour un emploi de « secrétaire à distance ».

Par ailleurs, dans le cas où vous postuleriez à un certain nombre d’emplois très différents, pensez à créer un CV unique pour chaque type d’emploi. De cette façon, vous éviterez d’inclure des compétences qui ne sont pas pertinentes pour un poste donné.

Une langue que vous n’avez étudiée qu’au lycée

Vous avez étudié l’italien, ou une autre langue, au lycée pendant quelques années ? Mais avez-vous vraiment acquis un niveau où vous vous sentez à l’aise pour tenir des conversations quotidiennes avec des locuteurs natifs ou de lire dans cette langue ? Si la réponse est « non », elle ne devrait pas figurer dans votre CV.

Peu importe que vous ayez une compréhension de base ou intermédiaire d’une langue. À moins que vous n’en ayez la maîtrise et que vous puissiez réellement l’utiliser pour le travail, laissez-la de côté.

Dans le pire des cas, le recruteur pourrait parler couramment et essayer d’engager une conversation au cours de votre entretien. Si vous vous faites attraper, vous pouvez parier que vous ne serez pas invité à aller plus loin dans le processus de recrutement.

Des exagérations ou des mensonges par rapport à vos compétences

On dit souvent aux demandeurs d’emploi d’inclure de nombreux mots-clés provenant de la description du poste dans leur CV. Mais si vous ne possédez pas l’une des compétences répertoriées dans la description, vous ne devez pas la mettre dans votre CV uniquement dans le but de faire bonne figure.

Bien que vous puissiez vous en tirer au début, cela finira par se révéler. À titre d’exemple, si l’on ne maîtrise pas Photoshop, on ne le met pas parmi les compétences dans un CV… Si vous êtes par la suite embauché et que l’on vous oblige à réaliser des retouches de photographies, vous échouerez probablement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *