Pourquoi et comment promouvoir la pratique du tourisme responsable au Brésil

Bresil

Le Brésil fait partie des destinations les plus appréciées par les touristes. Les plages et les fêtes viennent s’ajouter aux sites naturels d’exception. Toutes ces richesses nécessitent une protection accrue. C’est dans ce cadre qu’agit le concept de tourisme responsable. Mais dans ce pays fait aussi d’inégalités économiques, d’autres missions attendent encore d’être assumées.

Importance du développement du tourisme responsable au Brésil et démarches entreprises

Le tourisme contribue réellement à la progression économique de ce pays. Voilà une raison importante d’apprendre à le pratiquer de manière saine. Il est temps de casser le paradoxe qui fait que les voyageurs détruisent les choses qu’ils viennent admirer. Le tourisme responsable se veut être porteur d’un changement de mentalité et de façons de faire.

Au Brésil, les jeunes, tout autant que la population, sont mobilisés à l’écotourisme. Des organismes, des associations font en sorte que les prestataires embauchent plus de locaux. Même s’ils n’ont pas encore de diplôme, rien n’équivaut le lien qu’ils ont avec leur terre. C’est le cas dans la zone de la Ceinture verte, déclarée Réserve de Biosphère par l’UNESCO. Les écojobs initient et familiarisent les jeunes avec la notion de développement durable. Cela présage d’un avenir radieux pour ce pays qui regorge encore de sites naturels à protéger, mais aussi à visiter.

Où et comment appliquer les principes du tourisme responsable au Brésil

Le fait de pratiquer l’écotourisme n’a rien de compliqué. Il s’agit surtout de prendre certaines bonnes habitudes. Concernant les réservations, il faut se méfier du greenwashing. C’est une pratique malhonnête. Les agences de locations ou les hôtels affichent un label écotouriste. Mais celui-ci ne veut rien dire et ne sert qu’à attirer les clients. Il est préférable de réserver son circuit bresil auprès de professionnels spécialisés dans le tourisme vert. Le futur voyageur peut également prendre des initiatives éco responsables. Par exemple, il choisira des circuits qui ne s’effectuent qu’en petits groupes.

De même, il s’adressera à des entreprises locales pour ses besoins en hébergements, ou en souvenirs. Le touriste peut aussi privilégier les sites comme les réserves écologiques dont les revenus font vivre des villages par exemple. Séjourner chez l’habitant constitue une formule idéale quand on visite des contrées reculées.

Comment faire du tourisme humanitaire de manière utile au Brésil

Malheureusement, les contrastes économiques sont très présents au Brésil. Une manière de faire du tourisme responsable est de s’y rendre dans le but de donner plus que de recevoir. Les touristes disposent de plusieurs moyens peu onéreux pour ce faire. Ils peuvent, par exemple, économiser un peu sur leur budget circuit bresil pour en verser à une association.

Cette alternative marche aussi dans le sens de protection de l’environnement. Un site propose de payer l’équivalent du bilan carbone dépensé pendant un séjour dans un pays. Ceux qui veulent réaliser des actions plus concrètes peuvent également le faire. Certaines associations accueillent des volontaires pour les aider dans leurs missions. Celles-ci concernent l’enseignement, la santé, la construction, ou bien sûr la protection de l’environnement. Chacun choisit ce qui lui correspond.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *