Comment différencier l’assurance longue vie et l’assurance décès ?

Comment différencier l’assurance longue vie et l’assurance décès ?

16 juin 2021 0 Par Harry

Il est parfois difficile de faire la différence entre l’assurance-vie et l’assurance décès et pour cause, elles pourraient se ressembler et ainsi, la différence entre certains contrats pourrait ne pas être évidente pour certains. Quand bien même ces deux types d’assurance sont relativement proches lorsque l’on regarde les contrats de plus près, on se rend compte qu’ils ne sont pas tout à fait identiques et que les principes d’utilisation sont bien différents. La distinction n’est pas facile à faire et pourtant il est important de bien faire la différence lors de la souscription pour ne pas se tromper d’objectif lorsqu’on signe le contrat. La question que l’on doit se poser est : est-ce que je veux une couverture en cas de décès imprévu ou bien ai-je besoin d’avoir un capital en cas de besoin pendant ma retraite ?

Différencier l’assurance décès et l’assurance vie

La première chose à savoir concernant la différence entre ces deux d’assurance est que l’assurance décès relève finalement d’une clause de contrat appartenant à une assurance vie. Considérée comme un abus de langage permettant d’identifier une assurance vie financière, l’assurance décès est avant tout une assurance vie particulière avec une clause concernant le décès. Les deux assurances sont parfaitement différentes sachant que l’assurance décès est avant tout un outil de prévoyance alors qu’on pourrait estimer que l’assurance-vie est surtout un placement financier avec une clause en cas de décès. C’est pourquoi nous pouvons considérer que l’assurance-vie devient alors un produit d’épargne. Certes la clause bénéficiaire du contrat sert essentiellement à protéger vos proches en cas d’imprévu, mais en aucun cas nous pourrons considérer cela comme un véritable outil de prévoyance décès.

Ne pas se tromper d’objectifs

Afin de parfaitement choisir la souscription de son contrat, il faut comprendre que l’assurance décès permettra à vos proches d’obtenir un capital ou une rente en cas de décès et ainsi subvenir aux différents besoins après une épreuve difficile alors que l’assurance-vie elle permet de constituer une épargne qui viendrait à être disponible lors de votre décès, nous pouvons considérer cela comme un placement sur lequel vous pouvez déposer votre capital et ainsi le faire fructifier. La nuance est moindre et pourtant, elle fait toute la différence au moment de la souscription et du choix que vous ferez. Il est important de faire particulièrement attention à ce que vous signez pour ne pas que vos héritiers se retrouvent pris au dépourvu en ne sachant pas ce que vous désiriez.

Choisir la bonne assurance pour la bonne utilisation

Il existe une quantité infinie de possibilités quant à la souscription d’une assurance vie, à vous de définir parfaitement les besoins ou l’objectif désiré avant toute signature. Vous pouvez, bien entendu, effectuer des devis gratuit et sans engagement auprès des différentes compagnies d’assurance proposant ces assurances longue vie pour pouvoir aboutir à des comparatifs détaillés des offres en fonction des besoins et surtout pouvoir comparer les différents prix qui vous seront proposés afin d’optimiser votre budget mais également de prendre en considération toutes les situations propres à la vôtre si vous étiez amené à disparaître subitement. L’assurance longue vie vous permettra de protéger vos proches et de les mettre à l’abri de tout besoin financier grâce au capital que vous aurez fait fructifier tout au long de votre vie et, vous pouvez opter pour une clause assurance décès afin de ne pas les forcer à utiliser votre assurance vie pour combler les difficultés qui pourraient être rencontrées après votre décès. Quelle que soit la souscription que vous ferez, l’idée sera de protéger vos héritiers de tout imprévu.