Assurance auto : tout savoir sur la franchise

Assurance auto

Lorsque l’on parle d’assurance auto, une question est sur toutes les lèvres : quel est le montant de la franchise ? En cas de sinistre, cette somme forfaitaire, qui reste à la charge des assurés, peut être très variable. Son but ? Inciter les conducteurs à la prudence, en les indemnisant moins bien s’ils sont reconnus responsables de l’accident.

La franchise auto, qu’est-ce que c’est ?

Pour faire simple, la franchise automobile correspond à la somme non indemnisée par la compagnie d’assurances à l’assuré, en cas de sinistre. La franchise ne s’applique que si l’assuré est reconnu responsable de l’incident, ou lorsque le tiers responsable n’a pas été identifié. Dans le cas d’un accident co-responsable, le montant de la franchise est divisé par deux.

Les différents types de franchises

La franchise fixe ou proportionnelle

La franchise d’une assurance auto peut être fixe ou proportionnelle. Lorsqu’elle est fixe, il s’agit d’une somme forfaitaire, quel que soit le montant des dégâts. Si la franchise est proportionnelle, c’est qu’il s’agit d’un pourcentage du montant du sinistre. Parfois, les deux types de franchises peuvent même être cumulés (par exemple, 10 % d’indemnisation avec un maximum de 250 € de franchise).

La franchise simple

La franchise simple, ou franchise relative, n’indemnise l’assuré que si le montant des dégâts est supérieur à celui de la franchise indiquée dans le contrat. Prenons un exemple pour une franchise de 200 € :

  • Si le sinistre est estimé à 1500 €, l’assuré touchera bien 1500 € ;
  • Si le sinistre est estimé à 100 € (soit une somme inférieure à celle de la franchise), l’assuré ne touchera rien du tout.

La franchise absolue

La franchise absolue, quant à elle, est le cas le plus courant. Pour indemniser l’assuré, la compagnie d’assurances fait la différence entre le montant du sinistre et celui de la franchise. Par exemple, pour une franchise de 200 €, et si le sinistre est estimé à 1500 €, l’assuré touchera 1300 €.

La franchise de conduite exclusive ou de prêt de volant

Si vous décidez de prêter votre voiture, il faut impérativement en avertir votre assureur. Si un accident a lieu alors qu’un conducteur non désigné au contrat est au volant de votre véhicule, votre franchise pourra être revue à la hausse, de 500 à 1500 €.

La franchise jeune conducteur

Une franchise plus élevée s’applique aussi aux conducteurs novices. Son montant est particulièrement élevé, généralement au-dessus de 1000 €. Néanmoins, rassurez-vous : si vous êtes concernés, sachez qu’il est possible d’opter pour le rachat de franchise.

L’impact du montant de la franchise sur le prix de votre assurance auto

Les plafonds de franchises d’assurances sont variables d’un contrat à un autre. Ainsi, plus les franchises sont élevées et moins la prime d’assurance auto est onéreuse. A contrario, si vous décidez d’opter pour de faibles franchises, votre tarif d’assurance pourrait être plus coûteux. Libre à vous d’évaluer les chances que vous avez de provoquer un sinistre et de comparer les différents niveaux de franchises proposées par votre assureur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *